Nicolas Lacroix-Pépin Ph.D.
Nicolas Lacroix-Pépin Ph.D. Thérapeute Scientifique - spécialiste en périnatalité
Baby left obliquity.jpg

Comment aider bébé à être bien positionné

Comment aider bébé à être bien positionné

La position optimale pour un accouchement plus facile

Les différentes présentations

Horloge de présentation de bébé.png

Bébé peut se présenter de différentes positions. On a souvent en tête la différence entre un bébé en siège (les pieds vers le bas) versus un bébé en céphalique (la tête vers le bas). Cependant il existe une myriade de positions différentes même lorsque bébé à la tête vers le bas.

Quand bébé à le dos à droite, il a tendance à ne pas avoir la tête fléchie. Ceci retarde l’engagement puisque le diamètre de la tête présenté par bébé est beaucoup plus grand. Il se retrouvera aussi plus facilement en position postérieure. C’est parfois simplement dû à l’angle de l’utérus. Heureusement, avec un bon positionnement de maman et beaucoup de mobilité durant l’accouchement, un accouchement vaginal est possible. Idéalement, on travaille la position de bébé avant l’accouchement.

À l’inverse, un bébé qui se présente par la gauche appuie mieux son menton et présente un diamètre plus petit. Cette attitude de bébé est donc préférable. À ce moment l’accouchement se déroulera plus facilement.

La flexion est plus importante que la position, la position est plus importante que le poids de bébé. Un petit bébé mal placé passera moins bien qu’un gros bébé bien placé.

Signes qu'un bébé est potentiellement mal positionné:

  • Arrêt de progression du travail

  • Bébé qui ne descend pas

  • Bande de col

  • Fortes douleur lombaire durant les contractions

  • Contractions dédoublés

  • Décélérations du coeur fœtale

  • Intensité qui ne correspond pas à la dilatation


Comment aider bébé à se positionner

Différentes techniques peuvent être utilisées pour aider bébé à bien se placer. On peut les faire durant la grossesse pour maximiser les chances que bébé se présente correctement et de pouvoir avoir un accouchement plus facile. On peut aussi les utiliser lorsque l’accouchement semble problématique.

Mes suggestions à faire durant la grossesse pour aider bébé à bien se présenter:

Problématiques de positions durant le travail

Lorsque bébé est haut (station -2 à -4) on cherche à faire de la place à l’arrière pour aider bébé à s’engager. Souvent bébé sera en postérieur. On le remarquera par des contractions plus intenses à 3 cm qu’à 8 cm, une absence de dilatation, des contractions doubles et un arrêt de progression souvent entre 5 et 8 cm. On fera:

Lorsque bébé est engagé (station -1 à +1) on cherche à faire de la place sur le côté. Souvent bébé sera coincé en oblique dans sa rotation. Le col souvent sera ouvert plus sur un côté que l’autre. On balancera l’ouverture pour aider bébé à compléter sa rotation. Parfois une rotation manuelle sera nécessaire. On fera d’abord:

Lorsque bébé est à la poussée (station +2) on cherche à faire de la place dans toutes les directions. On observera un bébé qui ne descend plus à la poussée, une stagnation à 9-10 cm, un col qui enfle. On fera à ce moment-là:

  • Inversion vers l’avant

  • Relâchement du ligament sacro-tubéreux

  • Rotation antérieur du bassin

  • Nutation du sacrum

  • Rotation interne du fémur durant la contraction

L’idéal reste de travailler ça avant l’accouchement. S’assurer d’un bébé bien positionné et d’un bassin bien équilibré. Il n’est jamais trop tard. Même durant l’accouchement. N’hésitez pas à poser vos questions ou à prendre rendez-vous.